Construire une maison passive : Tout ce que vous devez savoir avant de faire le grand saut

Les normes relatives aux maisons passives sont rigoureuses et exigeantes. Avant de commencer votre projet, vous devrez comprendre les principes fondamentaux de la conception d’une maison passive en vue de respecter ces normes. Un ensemble de principes plus exigeants vous attend si vous souhaitez aller au-delà des exigences minimales d’une maison passive standard.

Si vous êtes sur le point de vous lancer dans un projet de maison passive, de nombreuses questions se poseront en cours de route. C’est pourquoi nous avons établi cette liste pratique de questions fréquemment posées sur la construction d’une maison passive. Chaque réponse donne un aperçu de ce que nécessite la construction d’une maison passive et indique si elle convient ou non à votre projet. Elles peuvent également vous aider à déterminer si le moment est bien choisi pour votre projet.

Construire une passive Ossature bois en France
 

C’est quoi au juste une maison passive ?

Les maisons passives sont des bâtiments spécialement conçus pour être incroyablement économes en énergie. Pour être classé comme maison passive, un bâtiment doit passer trois tests : il doit avoir une étanchéité à l’air, il doit avoir une isolation thermique cinq fois supérieure à l’isolation exigée par le code et il doit être doté d’un système de ventilation à récupération de chaleur. Ces caractéristiques rendent les maisons passives extrêmement économes en énergie ; en moyenne, elles consomment 90 % moins d’énergie que les maisons traditionnelles.

 

Quel est le principe d’une maison passive ?

Les maisons passives sont des bâtiments qui utilisent moins d’énergie pour le chauffage et le refroidissement que les bâtiments traditionnels. Les maisons passives sont plus confortables à vivre car elles sont bien isolées et ont une construction étanche. Le principe d’une maison passive est d’utiliser l’énergie thermique du soleil, du vent et de la terre pour chauffer et refroidir le bâtiment. Les maisons passives peuvent être utilisées pour des bâtiments résidentiels ou commerciaux.

 

Quel est le prix d’une maison passive ?

Le prix d’une maison passive dépend de la taille et de l’emplacement de la maison. En général, les maisons passives coûtent environ 10 % de plus à construire que les maisons traditionnelles, mais elles permettent d’économiser sur les coûts énergétiques de sorte qu’avec le temps, elles se rentabilisent. Les maisons passives peuvent également avoir plus de valeur sur le marché immobilier en raison de leur efficacité énergétique.

 

Quelle épaisseur d’isolation pour une maison passive ?

En matière d’isolation, il n’y a pas de réponse unique. L’épaisseur d’isolation dont vous avez besoin pour votre maison passive dépendra de divers facteurs, notamment du climat dans lequel vous vivez, du type de construction que vous avez et du niveau d’étanchéité à l’air que vous atteignez.

La plupart des experts recommandent au moins une épaisseur d’environ 30 cm pour les murs, 40 cm pour le toit, 20 cm pour la dalle de sol pour une maison passive, mais dans les climats plus froids, vous pourriez avoir besoin de jusqu’à 60 cm. Si votre maison n’est pas étanche à l’air, vous pourriez aussi avoir besoin de plus d’isolation pour compenser les fuites. En général, plus l’isolant est épais, mieux c’est.

 

Quels sont les avantages et les inconvénients d’une maison passive ?

Une maison passive est une maison si bien isolée et hermétique qu’elle nécessite très peu d’énergie pour se chauffer et se refroidir. Les maisons passives sont de plus en plus populaires, mais il y a des avantages et des inconvénients à considérer avant d’en construire une.

Le principal avantage d’une maison passive est qu’elle consomme si peu d’énergie. Cela peut permettre aux propriétaires d’économiser beaucoup d’argent sur leurs factures de services publics et contribue également à réduire les émissions de gaz à effet de serre.

Un autre avantage des maisons passives est qu’elles sont confortables à vivre. Elles ne sont pas aussi sujettes aux courants d’air que les maisons traditionnelles et elles restent à une température constante tout au long de l’année.

Le principal inconvénient d’une maison passive est le coût initial. Ils coûtent plus cher à construire que les maisons traditionnelles, mais les économies sur les factures d’énergie peuvent compenser cette différence au fil du temps.

 

Quel est le type terrain idéal pour construire une maison passive ?

Il n’y a pas de réponse définitive à cette question car chaque projet présente son propre ensemble de défis et d’opportunités uniques. Cependant, en général, une maison passive peut être construite sur n’importe quel type de terrain tant qu’il est relativement plat et facilement accessible par les équipes de construction. Le facteur le plus important est que le site doit être en mesure d’accueillir les mesures d’isolation et d’étanchéité requises, ce qui peut être difficile sur un terrain en pente ou irrégulier.

Idéalement, le terrain devrait également être situé dans une zone au climat doux, où les demandes de chauffage et de refroidissement sont faibles. Ce n’est pas toujours possible, cependant, de nombreuses maisons passives sont également construites dans des climats plus froids. La clé est d’utiliser des caractéristiques de conception et des matériaux écoénergétiques qui minimiseront les pertes et les gains de chaleur.

 

Quelle est la durée d’une construction ossature bois ?

L’atout majeur des maisons passives ossature bois est le délai de construction ! Le gain est en moyenne compris entre 2 et 3 mois par rapport à une maison traditionnelle. Cela s’explique par le fait que tous les panneaux constituant le logement sont préconçus dans nos ateliers et assemblés sur le lieu de construction. Ainsi le montage sur place est beaucoup plus rapide que la construction d’une maison traditionnelle qui nécessite de suivre les étapes suivantes : coffrage, ferraillage, bétonnage, temps de séchage à respecter entre chaque étape.

 

Comment vieillit une maison passive Ossature bois ?

Les Maisons ossature bois sont présentent dans différents pays. Comme aux États-Unis et le Canada qui possèdent des villes composées de ces types de construction. Les premières constructions de l’Homme ont été réalisées en bois ! Certains pays scandinaves et Nordiques et certaines régions de la France ont des villages composés de maisons en bois sont nombreuses et âgées d’au moins d’un siècle. Le vieillissement de ces constructions est normal, et vieillit au même rythme que celles construites avec matériaux traditionnels.

 

Certaines conditions doivent être respectées :

  • Sa conception doit se conformer aux règles de l’art.
  • Prendre en compte les diverses données bioclimatiques.
  • Suivre la réglementation thermique RE2020 . pour assurer le confort thermique de l’habitation ainsi que sa consommation énergétique.

Ces paramètres ont des conséquences sur la durabilité des maisons passive ossature bois dans le temps.

Pour finir, la maison passive ossature bois avec une finition en bardage bois demande une régularité d’entretien. Pour vous éviter cela, une finition avec un enduit comme les maisons traditionnelles est tout à fait possible

Une maison à ossature bois n’est pas éphémère. Au contraire, elle a une durée de vie aussi longue qu’une maison traditionnelle.

Vous avez des questions ? Un projet dont vous souhaitez nous en parler ? Contactez-nous dès maintenant! Nous serons ravis de travailler ensemble avec vous.